Dernier Télégramme invite CLARA à Limoges le 3 mai

pour présenter Avec force de vie

Timestamp: 1398767287

Dernier Télégramme invite CLARA à Limoges le 3 mai

pour présenter Avec force de vie

entrer en studio, ne savoir qu’être, être à partir du souffle, du corps, de son organisation dans l’espace
tout part de là
ne rien savoir et aimer absolument être
commencer, c’est tout, commencer et ensuite il y a une deuxième position, puis une autre qui vient et une autre, puis une coulée
faire confiance, ne rien savoir et aussi ne rien comprendre, mais à chaque instant l’intelligence éveillée, capter l’histoire de l’humanité au détour de chaque angle de deux os, ne pas comprendre, s’informer primordialement, se former, former la suite par conséquent
puis quand le tout est presque là, lui obéir, le servir, lui faire révéler davantage sa lumière

Marie Chouinard, 2010, in “Compagnie Marie Chouinard”, Les Éditions du passage, Outremont (Québec)

La Durée du toute
Eric Watier
Exposition personnelle du 23 janvier au 11 mars 2014
à l’école nationale supérieure d’art de Limoges

Timestamp: 1391108263

La Durée du toute
Eric Watier
Exposition personnelle du 23 janvier au 11 mars 2014
à l’école nationale supérieure d’art de Limoges

Jean-François CHAPELLE,
Artiste FLUXUS depuis 1971

Timestamp: 1391106606

Jean-François CHAPELLE,
Artiste FLUXUS depuis 1971

Des trucs s’accumulent partout, dans les coins, au fond des placards et sous les meubles. Aussi sur les meubles. Des trucs qu’on pensait un jour utiles mais dont on a oublié l’existence, de toute évidence on en avait pas besoin ; des trucs qu’on pense que “ça servira peut-être, qui sait, à quelqu’un” ; des machins qu’on a trouvé marrants ou étranges un jour et puis finalement pas tant que ça ; des bidules cassés qu’on espérait un jour réparer ; des babioles qu’on nous a donné, et qu’on s’est dit “merci” ; et puis des merdes qu’on a décidé de jeter un jour, mais plus tard, parce que tout de suite, là, on n’a pas le temps. On n’a pas le temps cette année, l’année suivante non plus, ensuite on a quand même un peu rangé tout ça, on a mis dans un coin inutile ce qui est inutile - avec un peu de chance on a un grenier ou une cave, ça s’aggrave avec l’age et l’espace - mais d’autres merdouilles sont apparues entre temps en conséquence de quoi les choses utiles - ce qui comprend pas mal de choses inutiles, qu’on soit clair - commencent à manquer de place. La situation devient alors conflictuelle entre l’accumulation grandissante d’objets et la nécessité tout aussi grandissante d’espace disponible. Ça devient même une urgence.

Un jour on se décide couragement à défaire l’amoncellement d’inutilités, avec l’idée radicale de tout balancer à la benne (preuve qu’on est pas si barge) et de rendre l’espace inutile inutilisé (on en a besoin, pour le potentiel). Avec un peu de chance, on est peu sentimentaliste. Quoiqu’à a priori, si on a tant de merdes, c’est qu’on l’est (et qu’on vit au 21e siècle, bien sur), en plus d’avoir la flemme.

Si l’accumulation des objets est aussi problématique que l’acte de les jeter, il faut épuiser les objets par tamisage : on les met de côté, on les oublie et au bout d’un an, on les ressort. C’est la redécouverte. A ce stade déjà quelques objets nous semblent complètement vidés de leur âme, on se demande comment on a pu s’y attacher un jour ; quelques-uns semblent même totalement étrangers et sans intérêt aucun, on peut alors les jeter. On répète l’opération chaque année s’il le faut : certains objets s’épuisent moins vite que d’autres et quelques objets se montrent même inépuisables (on peut les considérer comme tels au bout de 5 cycles). Ces derniers, sauf si on est atteint d’une pathologie psychotique grave, sont finalement très peu nombreux et occupent donc peu de place, on peut donc les garder sans que ce soit problématique, on a récupéré de l’espace disponible.

Virginie PIOTROWSKI, 2 septembre 2013

LES CABANES DE DENAIN DANS LE NORD DE LA FRANCE - 2013

Atelier avec une classe de maternelle grande section

Timestamp: 1385563052

LES CABANES DE DENAIN DANS LE NORD DE LA FRANCE - 2013

Atelier avec une classe de maternelle grande section

STUDIO WIEKI SOMERS, “High Tea Pot”, 2003. Porcelaine de chine non émaillée, fourrure de ragondin, acier et cuir. Courtesy Galerie kreo © DR © Thibaut Voisin

in

Exposition La Tyrannie des Objets,
Commissariat Alexandra FAU
La Galerie des Galeries, Paris, oct 2013 / janv 2014

Timestamp: 1382605260

STUDIO WIEKI SOMERS, “High Tea Pot”, 2003. Porcelaine de chine non émaillée, fourrure de ragondin, acier et cuir. Courtesy Galerie kreo © DR © Thibaut Voisin

in

Exposition La Tyrannie des Objets,
Commissariat Alexandra FAU
La Galerie des Galeries, Paris, oct 2013 / janv 2014

NADAUD In situ, artiste, Toulouse

Timestamp: 1382440260

NADAUD In situ, artiste, Toulouse